Rencontres-go-inserm.fr » Recontres culinaires » Comment faire un mortier ?

Comment faire un mortier ?

Le mortier est nécessaire que ce soit pour une chape, assembler des parpaings ou encore réaliser un enduit. À chaque fois la recette n’est pas la même, vous devez donc apprendre les meilleures techniques pour faire un mortier à la fois de qualité et robuste. Si les dosages ne sont pas les bons, votre carrelage aura tendance à se « décrocher » plus aisément.

Un dosage précis avec des quantités

TravaillerLorsque les besoins sont conséquents, vous devez utiliser des mesures. C’est donc le cas pour savoir comment faire du mortier. Nous vous donnons des données pour la fabrication d’un m3 de mortier, il suffit d’adapter les mesures en fonction de vos besoins. Si vous avez un doute, vous trouverez un guide complet sur bricolea.fr.

  • 1400 kg de sable.
  • 400 kg de ciment.
  • En ce qui concerne l’eau, vous devez l’ajouter jusqu’à ce que la consistance soit celle attendue.

Les doses sont conséquentes, mais elles sont souvent préconisées pour les travaux de construction importants. Vous ne pouvez pas jongler avec une préparation d’un kilo, vous perdez donc du temps, mais pour limiter le gaspillage, il est préférable d’identifier vos besoins. Avec cette recette, vous avez assez de matière pour un mur de 50 m².

Des doses pour des travaux plus petits

CimentSi vous devez juste apprendre comment faire du mortier colle pour quelques carreaux dédiés à votre terrasse, il est inutile de vous attarder sur des centaines de kilos. Le volume est dans ce contexte plus judicieux et surtout un peu plus facile à maîtriser. Pour le mortier de ciment, vous avez besoin de trois ingrédients comme c’est le cas au préalable à savoir de l’eau, du ciment et du sable. Il faut alors un récipient comme un seau, mais tous les contenants sont compatibles, il doit seulement être adapté à votre atelier.

Mélangez quatre volumes de sable et un volume de ciment. Lorsque la préparation est assez homogène, vous devez verser la moitié d’un volume d’eau en continuant de mélanger. Cela évite la formation de grumeaux, car la robustesse d’une construction réside aussi dans la qualité de la préparation. Si votre mur est assemblé avec des « paquets » de ciment qui ne sont pas mélangés, il aura tendance à se détériorer plus facilement.

Go vers les autres articles :

rencontres-go-inserm.fr | contact |